Journal officiellement désigné par arrêté préfectoral

Journal fondé en 1925

< Hopaal, le textile qui fait du bien à la planète
14.09.2018

Un festival de cinéma à Bayonne


Du 19 au 25 septembre 2018, le CGR de Bayonne accueille le Festival de Cinéma Chrétien. Pour sa deuxième édition, la manifestation s’est diversifiée avec pour cadre des terres et des époques variées dont notamment le Pays Basque avec l’oeuvre de Cheyenne Carron ; La Morsure des Dieux. À noter également que le film Forgiven (avec Forest Whitaker) y est présenté en exclusivité quatre mois avant sa sortie nationale (janvier 2019). Afin de nous présenter l’événement, nous sommes partis à la rencontre de Martine Conqueret, sa coordinatrice générale.

Qu’est-ce que le cinéma chrétien ?

Ce sont des films aves des valeurs morales et religieuses qui essaient de faire passer des messages. Ils peuvent toucher, ouvrir à la réflexion et au dialogue. Ce type de cinéma est très développé au Etats-Unis où les réalisateurs osent plus facilement parler de la foi, de la vie, de la mort, du couple, de la relation à l’autre… Tous les sujets de la vie, tout ce qui nous préoccupe est abordé.

Comment s’est organisée la sélection des films ?

Cela a duré pendant de longs mois. Il fallait tenir compte à la fois des films, des sujets, des distributeurs (certains sont gourmands), de la date de sortie des films… On a eu de la chance cette année car deux nouveaux distributeurs se sont intéressés à nous, ce qui nous a donné du travail supplémentaire. On a choisi aussi les films en fonction de leur durée, s’ils pouvaient prêter à un débat… ce n’est pas très simple de faire un choix. Au final, nous présentons huit films au public.

Comment va se dérouler le festival ?

Tout est centralisé au CGR de Bayonne, c’est un choix de localiser l’ensemble du festival au même endroit. Un pot d’ouverture y sera donné pour l’accueil des festivaliers (le 19/09 à 19 h), ensuite chaque jour, les films sont projetés et certains d’entre eux sont prolongés par un débat. On peut venir voir une seule séance ou prendre un pass festival de 5 films.<br/> En partenariat avec des établissements scolaires, des classes de collégiens et lycéens pourront aussi assister aux films avec des séances spéciales en journée. C’est la deuxième

C’est la deuxième édition du festival, quelle est la différence par rapport à la première ?

On a pris plus de temps pour organiser le festival et pour réfléchir à la programmation. Il y aura aussi plus de débats. Enfin, nous avons aussi plus de temps pour travailler la communication afin d’annoncer l’événement notamment sur les réseaux sociaux.

Quel public attendez-vous lors de ce festival

De tous les âges, toutes les générations, croyant ou pas, toute personne qui se pose des questions. J’aimerais qu’il y ait des jeunes aussi puisque les films peuvent être vus par tous, à l’exception de Forgiven, interdit au moins de 12 ans. La projection de La Morsure des Dieux sera un peu spéciale car l’action se déroule au Pays Basque. Enfin, on va rire aussi avec « Tout mais pas ça » qui traite de la religion avec beaucoup d’humour.

  

Yannick REVEL (texte)