Journal officiellement désigné par arrêté préfectoral

Journal fondé en 1925

< Sugaar, spiritueuse alchimie
18.10.2018

ESTIA 3 à l'horizon 2019


Le 5 octobre dernier la première pierre du chantier ESTIA 3 a été posée. Ce futur bâtiment affiche les nouvelles ambitions visées pour l’école d’ingénieurs informatiques déjà reconnue au niveau national. Conçu par l’agence Leibar & Seigneurin, l’édifice sera en service pour la rentrée 2019.

Situé sur la commune de Bidart, le site technopolitain Izarbel occupe une superficie de dix hectares. Dans cette zone spécialisée dans le domaine du numérique de pointe, on retrouve de nombreuses entreprises du secteur ainsi que l’ESTIA, l’école d’ingénieurs de la CCI Bayonne Pays Basque. Afin de répondre aux demandes d’entreprises désireuses de s’y installer, l’Agglomération et la ville de Bidart ont décidé l’extension de cette zone sur plus de 15 hectares. ESTIA s’inscrit également dans cette dynamique d’agrandissement avec un troisième bâtiment dédié.

Si le futur immeuble porte le numéro trois, il est pourtant le point central d’ESTIA. Formant actuellement plus de 800 ingénieurs par an, elle verra ainsi ses capacités augmenter. Les 4 000 m² du dernier de la trilogie constitueront le bâtiment principal de l’école. Moderne, innovant, fonctionnel et connecté, il sera doté de plateaux techniques et de living labs, ouverts à l’expérimentation, pour constituer un véritable « Smart Campus ». En phase avec les travaux de recherche menés par l’établissement, il sera équipé de systèmes photovoltaïques et éoliens, afin de produire de l’énergie verte et de stocker l’électricité. Conçue par l’agence Leibar & Seigneurin, l’architecture se veut totalement à l’image de l’activité abritée.

Une école d’ingénieurs comme l’ESTIA se doit d’être exemplaire du point de vue environnemental et son architecture peut devenir la vitrine du savoir-faire qu’elle développe » explique l’agence dans sa note d’intention. Le cabinet d’architecture situé à Bayonne et à Bordeaux a imaginé un bâtiment dont « les lignes accompagnent la morphologie et la topographie du site, conduisant le regard vers le paysage ». L’ouvrage dont le budget total s’élève à 13.5 millions d’euros TTC est financé par quatre partenaires. Le plus gros contributeur est le Conseil Régional dont la participation porte sur 6 millions. Viennent ensuite le fonds européen FEDER pour 4 millions, la CCI pour 2.5 millions et l’agglomération pour près d’un million.

La mise en service d’ESTIA 3 est programmée pour juin 2019. Le nouvel écrin technologique devrait donc être fin prêt pour désormais accueillir un millier d’apprenants dès la rentrée 2019-2020.

Yannick REVEL