Journal officiellement désigné par arrêté préfectoral

Journal fondé en 1925

< Packitoo emballe les investisseurs
07.02.2019

C’est parti pour la mascarade 2019


Patrimoine de la plus petite des provinces basques, la mascarade souletine est un spectacle itinérant mélangeant danse, musique, chant et théâtre. Chaque année organisée par les jeunes d’un village, la mascarade est pour 2019 jouée par les habitants de la commune d’Ordiarp. Plusieurs représentations sont programmées de janvier à avril.

Avec la période des carnavals s’ouvre la saison de la mascarade. Celle-ci démarre généralement le deuxième ou le troisième dimanche de janvier pour se clôturer au printemps. Après les jeunes de Musculdy en 2018, c’est au tour de ceux d’Ordiarp de se prêter à l’exercice. Et ceci n’est pas une mince affaire. Dans de si petites communes (Ordiarp compte environ 520 habitants), réunir autant de monde pour un événement qui s’étale dans la durée est un vrai défi à relever. Pour 2019, le pari est brillamment tenu par une cinquantaine d’Urdiñarbertar qui participe au spectacle voyageur.

Au cours de ces dates, les acteurs de la troupe seront divisés en deux catégories. D’un côté « les rouges », les raffinés, et de l’autre « les noirs », les sauvages. Cette joyeuse bande colorée avance avec des codes et des personnages bien précis. Au son du violon, de la txirula (flûte), du ttun-ttun (tambourin à cordes) et de l’atabal (tambour), les danseurs exécutent leurs pas. Parmi les plus impressionnants, on retrouve les personnages du zamaltzain (homme cheval) et du gatuzain (chat). À leurs côtés, les kauterak (chaudronniers) et buhameak (bohémiens) sont là pour semer le désordre et provoquer les rires de l’assistance.

Ce spectacle de rue hybride est très populaire en Soule, seul territoire où il est pratiqué. Les foules se déplacent pour voir cette représentation imagée de la société d’une province qui est la plus petite du Pays Basque mais certainement la plus attachée à ses traditions.

Programmes 2019

  • 10 février : Esquiule
  • 17 février : Pagolle
  • 23 février : Mauléon
  • 3 mars : Barcus
  • 10 mars : Idaux-Mendy
  • 17 mars : Garindein
  • 24 mars : Larrau
  • 30 mars : Alos
  • 7 avril : Hoquy
  • 14 avril : Musculdy
  • 21 avril : Ordiarp

Yannick REVEL (texte)