Journal officiellement désigné par arrêté préfectoral

Journal fondé en 1925

< Mission Patrimoine
03.10.2018

Biarritz, un congrès au sommet

Tourisme d'affaires

Du 24 au 26 septembre derniers, Biarritz accueillait les Journées d’Etudes de France Congrès et Evénements. Au cours de cette grande messe du tourisme d’affaires, le Maire Biarrot a également pu bénéficier de l’expérience d’un de ses collègues pour la préparation du futur G7.

<small>Philippe Augier (à g.) a accueilli le G8, Michel Veunac recevra le G7</small>

Certains avaient prédit la mort du tourisme d’affaires avec l’arrivée du digital. C’est exactement l’inverse qui se produit. « Les nouvelles technologies permettant le travail à distance, les gens éprouvent encore plus le besoin de se rassembler » explique Philippe Augier, Président de France Congrès et Evénements. Cette association créée en 1965 compte parmi ses huit membres fondateurs la commune de Biarritz. Aujourd’hui, la structure est ouverte à une cinquantaine de villes ainsi qu’aux professionnels du tourisme. Ensemble, ils réfléchissent à l’avenir du tourisme d’affaires, un secteur économique qui génère 7,5 milliards d’euro par an.

Anticiper les évolutions du secteur

Parmi les sujets qui animent les débats lors de cette session, les nouvelles technologies figurent en bonne place. L’association a d’ailleurs créé en 2015 un club regroupant 40 startups proposant des solutions innovantes liées à l’activité. L’une d’entre elles est utilisée pendant ces trois journées sur la Côte Basque. Elle se présente sous forme d’une application avec laquelle le congressiste pourra consulter le programme, les lieux, les biographies des intervenants ainsi que les profils des autres participants. L’autre thème qui interroge les participants est baptisé le « tourisme bashing ». Trop de tourisme tue le tourisme et certaines municipalités (Amsterdam, Venise…) ont pris des mesures pour limiter les flux sur leur sol. Le tourisme de masse n’a plus le vent en poupe, ce qui fait dire à Michel Veunac que l’ « on ne peut plus raisonner en quantitatif » en la matière.

Un sommet international à venir

Comme les autres élus membres de l’association, le Maire Biarrot bénéficie du partage d’expérience de la part de ses collègues concernés par les mêmes thèmes. Pour cette édition, les échanges sont plus soutenus avec le Président Philippe Augier. En tant que Maire de Deauville, ce dernier a accueilli en 2011 le G8 alors que Biarritz recevra l’an prochain le G7. C’est une chance inouïe selon l’édile de la station balnéaire normande qui estime que « tous les maires rêvent d’accueillir un tel événement ». Il faut dire que les retombées sont colossales. Sur le plan économique tout d’abord, ce sont des milliers de personnes qui déferlent sur le territoire avant et pendant le sommet. Sur le plan médiatique ensuite, la ville devient le centre du monde et les images diffusées sont positives pour les retombées futures. Sans oublier les nombreuses anecdotes que pourront raconter les établissements sur les illustres personnages qui auront occupé leurs murs. Car pour continuer à briller, une destination se doit d’alimenter son récit, avec de belles histoires séduisantes pour le visiteur.

 Yannick REVEL (texte et photo)