Journal officiellement désigné par arrêté préfectoral

Journal fondé en 1925

< L'étape finale du championnat de France skate
16.05.2017

Skatepark de Biarritz

Un équipement de référence

Avec ce nouveau Skatepark, appelé à devenir un équipement de référence, la Ville de Biarritz a souhaité répondre aux besoins d’un public très large et renforcer son attractivité dans la sphère sportive et évènementielle des Sports de Glisse. Implanté dans la zone d’Iraty, à proximité immédiate du centre de musiques actuelles Atabal, il permet également de renforcer la vocation jeunesse de ce quartier et favoriser la conduite d’animations conjointes dans le domaine de la culture urbaine.

Sa gestion a été confiée par la Ville de Biarritz à l’association LASSOSALAI qui gère le club depuis 2002 et déjà aux commandes de l’ancien skatepark.

Entièrement couvert et doté de modules réalisés sur mesure, il est destiné à recevoir dans des conditions optimales de sécurité, d’évolution sportive et de confort, les pratiquants de skateboard, de BMX, de roller acrobatique et de trottinette freestyle, débutants ou confirmés, mais aussi des compétitions de niveaux national et international. En témoigne l’organisation, dès les 3 et 4 juin, de l’étape ultime undefineddes championnats de France.

Il accueillera des usagers en accès libre, proposera des cours et des stages de tous niveaux pour des groupes (ALSH, Comités d’entreprise…) et favorisera aussi la découverte par le public scolaire. Des échanges ont déjà été engagés avec les établissements scolaires biarrots pour créer une section sportive skate, jumelle de la section surf.

Conçu de concert avec la Fédération Française de Rollers Sports et l’association Lassosalai, le skatepark de Biarritz a été réalisé de façon à donner certes satisfaction aux skateurs de tout âge et tout niveau mais aussi à répondre aux normes actuelles de compétition.

Comme le surf, le skate fera son entrée aux Jeux Olympiques de Tokyo en 2020 et, non sans hasard, l’équipement biarrot s’est doté des modules que retrouveront les athlètes au Japon : un bowl, des rampes, des curbs, des banks, des rails, des trottoirs… Il se positionne ainsi comme une structure d’accueil pour les équipes nationales en préparation olympique. Il compte également jouer un rôle moteur dans le développement d’actions fédérales (stages d’entraînement, championnats régionaux et nationaux, section sportive scolaire), en partenariat avec la Fédération Française de Roller Sports.

Si ses caractéristiques le classent parmi les plus performants de France, elles font également de lui un centre de glisse urbaine unique et de référence dans un triangle reliant Bordeaux, Toulouse et Bilbao. Le Skatepark de Biarritz va ainsi devenir la tête de pont du développement du skate sur la grande Région Aquitaine et Euskadi. À cet égard, des contacts ont déjà été noués avec Pampelune, Vitoria et Bilbao pour créer un championnat du Pays basque….

Petit clin d’œil historique….
Si on fête les 60 ans de surf cette année à Biarritz, l’histoire du skate en France est aussi intimement liée à Biarritz… En effet, en 1963, le skateboard est entré en Europe, par Biarritz, dans les valises de surfeurs qui fréquentent la Côte des Basques depuis 1957. Reconnu en 1977 par le Ministère de la Jeunesse et des Sports, le skateboard restera durant 20 années rattaché à la Fédération Française de Surf qui réside alors à Biarritz. Activité de glisse à part entière, le skateboard s’est ainsi enraciné dans l’histoire et la culture de la Ville.